Arbrealettres

Poésie

Elle vient (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2017



Sois tranquille, cela viendra! Tu te rapproches,
tu brûles ! Car le mot qui sera à la fin
du poème, plus que le premier sera proche
de ta mort, qui ne s’arrête pas en chemin.

Ne crois pas qu’elle aille s’endormir sous des branches
ou reprendre souffle pendant que tu écris.
Même quand tu bois à la bouche qui étanche
la pire soif, la douce bouche avec ses cris

doux, même quand tu serres avec force le noeud
de vos quatre bras pour être bien immobiles
dans la brûlante obscurité de vos cheveux,

elle vient, Dieu sait par quels détours, vers vous deux,
de très loin ou déjà tout près, mais sois tranquille,
elle vient: d’un à l’autre mot tu es plus vieux.

(Philippe Jaccottet)


Illustration

2 Réponses to “Elle vient (Philippe Jaccottet)”

  1. filamots said

    A ne pas lire avant d’enlacer l’autre 🙂
    Cependant les mots sont vrais.
    A ce moment là je n’y penserais pas, sauf au moment de…….la petite mort 😉
    Je suis coquine là ……je le sais…..bein oui, il y a mort, et mord aussi 😉 là je divague !

  2. arbrealettres said

    …MDR!! lol!!! 😉 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :