Arbrealettres

Poésie

AVENIR (Mathieu Bénézet)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017




    
AVENIR

ma salive a rouillé la serrure de ta bouche
les pistils de mes doigts pénètrent la corolle de tes lèvres
s’entrouvrant sous la poussière de la pluie de ma voix
je te regarde dans la nuit néon imperceptible chatoyant clignotant
de tous ses feux sur une marée émancipatrice
je te regarde façonnée par les doigts d’encre du rêve
je te regarde eau de pluie
Et je te vois tout entière nue dans tes seins translucides

(Mathieu Bénézet)

 

Recueil: … Et nous apprîmes
Editions: Flammarion

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :