Arbrealettres

Poésie

C’est peut-être dans le sommeil (Tahar Ben Jelloun)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017



Illustration: Odilon Redon
    
C’est peut-être dans le sommeil
Que les formes se libèrent

Entre ce qu’on sait et ce qui se cache

Formes toujours inachevées
Entre l’obscure évidence
Et l’espoir d’une issue de lumière.

(Tahar Ben Jelloun)

 

Recueil: Que la Blessure se ferme
Editions: Gallimard

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :