Arbrealettres

Poésie

À mon amour, pour l’heure de son réveil (Yaïr Hourvitz)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2017



Illustration: Andrzej Malinowski

    

À mon amour, pour l’heure de son réveil

Silencieux, silencieux, le soir passe
sur l’arbre et le coeur. La terre
abandonne son visage à la bénédiction des cieux et le vent,
soufflant le froid, dispersera
le charme cendreux des feuilles automnales,
annoncera à la semence désireuse la venue
des eaux dans les racines altérées. Serein,

tout est serein en mon amour. Reviens,
retrouve ton charme, mon amour, reviens,
irradiant d’un visage d’ange, visage d’ange m’est l’amour.
Sur les îles se délassent les anges et la lumière
des fleurs éclate lorsqu’ils passent, voguant avec grâce
sur les flots et puis disparaissant,
et seul le coeur les imagine, jaloux des anges qui se délassent
sur les îles et viennent chaque soir,

dans le silence. La terre
abandonne son visage et le souffle des vents fraîchira
dans l’air limpide pour mon amour,
à l’heure de son réveil

(Yaïr Hourvitz)

 

Recueil: Anthologie de la poésie en hébreu moderne
Traduction: S. G. Slama
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :