Arbrealettres

Poésie

Quelqu’un comme toi (T. Carmi)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2017



    

Quelqu’un comme toi

Il faut se dépêcher pour entendre
ce qu’a dit l’enfant dans son sommeil.

Quand tu arrives
déjà toutes les syllabes mates
ont replongé dans son rêve.

Il faut se dépêcher pour être là
où elles lèchent le rivage, s’apaisent.

Quelqu’un, quelqu’un comme toi,
doit les reconnaître à la lumière.

(T. Carmi)

 

Recueil: Anthologie de la poésie en hébreu moderne
Traduction: F. De Haes
Editions: Gallimard

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :