Arbrealettres

Poésie

Je suis couvert de la mort (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



Illustration
    
Je suis couvert de la mort comme d’un lichen
sans autres racines que celles de mes mains,
que celles de mes songes dans la nuit
ou que celles de mes pas aussitôt effacés.

Le sang levé pour le bonheur
ne monte pas au-dessus des mains
qui l’entourent, elles-mêmes prisonnières
de la terre qui se ferme jusqu’en leurs doigts.

Et pourtant le soleil tient la plaine contre lui.
Il n’y a plus d’ombre au fond des arbres,
il n’y a plus qu’une clarté sans paupières
qui touche le monde à la place des sources.

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :