Arbrealettres

Poésie

Le ciel dans les mains nues (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



    
Illustration: Rafal Olbinski

le ciel dans les mains nues
la voix défaite
je me lave à ton sourire

une plainte sans mot
dans le coeur du coeur noir
c’est le sel de ta nuit

je te donne les étoiles
qui donnent dans ma bouche
la sève de mon effondrement

je n’ai pas oublié l’ébloui
dans le coeur du coeur noir
je n’ai pas oublié ta fièvre

je te donne ma pénombre
comme une chair tendue
je t’offre mon sang de nuit

j’écoute ta solitude
dans le coeur du coeur noir
je l’écoute assoiffé

je réponds à ton aurore
j’ouvre ma blessure
dans la chambre des cieux

(Zéno Bianu)

 

Recueil: Infiniment proche
Editions: Gallimard

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :