Arbrealettres

Poésie

Où je déborde dans le coeur (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



Illustration: Rafal Olbinski

    
où je déborde
dans le coeur du coeur noir
tes os disent la nuit rouge

c’est l’oeil de ta nuit
qui me tresse
et me sauve

c’est l’oeil de ta pluie
dans le coeur du coeur noir
vers la saveur sans fin

ce qui frappe à mes tempes
et me palpite
c’est la voix de ta nuit

dis-moi le récit du ciel
dans le coeur du coeur noir
dis-moi les lèvres des larmes

dis-moi la rosée et le royaume
accepte ma cendre
d’infini en infini

je te rejoindrai
dans le coeur du coeur noir
où saigne la lumière

puissions-nous connaître
le versant blanc du vide
pour perdre le nord à jamais

(Zéno Bianu)

 

Recueil: Infiniment proche
Editions: Gallimard

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :