Arbrealettres

Poésie

VOIX DE LA PENSÉE (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



Illustration: Rafal Olbinski
    
VOIX DE LA PENSÉE

justesse
de la voix qui touche
voix off de tout

fond qui affleure
fin fond de tout

les larmes prennent voix
de toi à moi

de l’écume au silence
il n’est question
que de passer

entre l’usure de l’être
et la fraîcheur des choses
ou l’inverse

à traquer les zones
d’effondrement

entrer en clarté
à son corps défendant

la nuit ne tient qu’à un fil

(Zéno Bianu)

 

Recueil: Infiniment proche
Editions: Gallimard

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :