Arbrealettres

Poésie

Dans chaque cri (William Blake)

Posted by arbrealettres sur 13 août 2017




… Dans chaque cri de l’homme ou de l’enfant,
Dans chaque plainte, dans toutes les voix
Qui gémissent ou maudissent, j’entends
Tinter les chaînes que l’Esprit forgea…

… Père égoïste des humains,
O, cruel, jaloux, égoïste Effroi…
… Brise cette pesante chaîne
Qui sans trêve broie mes os et les glace
De sa malédiction vaine,
Egoïste fléau sans âge
Qui as réduit le libre Amour en esclavage…

Est-ce une chose sainte, la misère
Qu’un pays riche et prospère, pourtant;
Fait supporter à ses petits enfants
Nourris d’une main froide et usurière…

… Puisque, joyeux, je chante et danse dans le froid
Ils pensent qu’ils n’ont fait nul tort à leur petit
Et s’en vont louer Dieu, et le prêtre et le Roi
Qui ont construit, sur la misère, un paradis.

(William Blake)

Illustration: Edvard Munch

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :