Arbrealettres

Poésie

L’ANGE (William Blake)

Posted by arbrealettres sur 13 août 2017




L’ANGE

Que signifie ce rêve étrange
Où j’étais une Reine Vierge
Placée sous la garde d’un ange?
Malheur naïf, Dieu le protège.

Jour et nuit, je versai des pleurs
Qu’il essuyait avec amour,
je versai des pleurs nuit et jour
Lui cachant la joie de mon coeur.

Puis il ouvrit ses ailes saintes.
L’aube rougit. L’ange s’élance.
Séchant mes yeux, j’armai mes craintes
De mille boucliers et lances.

Mon Ange avant longtemps revint.
Mais à quoi bon mes armes sûres ?
Ma jeunesse avait fui au loin
Et grise était ma chevelure.

(William Blake)

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :