Arbrealettres

Poésie

La nuit tourne (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2017




    
La nuit tourne autour de la lampe
comme un oiseau qui doit tomber.
Les hommes meurent, la bouche serrée,
et font à la terre des racines de sang.

Le fourneau est sans doute seul heureux
avec le rire facile de ses flammes.
Au bout du monde, se lève une femme
sur qui se ferme un cercle de regards.

Comment sortir, sans le poids du plafond
à la place où l’épaule étrangle le cou,
sans celui des portes qu’on n’ose pas ouvrir
parce qu’on craint de déranger la douleur?

Pourquoi courir sans cesse les routes
pour faire des pas de plus avec la mort?
De quelle façon croiser ce regard
d’où elle guette déjà un autre regard?

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :