Arbrealettres

Poésie

Et moi ? Combien de gens ai-je sauvés ? (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2017




Et moi ? Combien de gens ai-je sauvés ?
Le fait de m’être prosternée devant la souffrance
des autres, de m’être tue en l’honneur des autres.
Ma rouge violence fondamentale reculait.
Le sexe au ras du coeur,
le chemin de l’extase entre les jambes.
Ma violence de vents rouges et de vents noirs.
Les vraies fêtes se tiennent dans le corps et dans les rêves.

(Alejandra Pizarnik)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :