Arbrealettres

Poésie

BERCEUSE (William Blake)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2017



Illustration: Anne Yvonne Gilbert
    
BERCEUSE

Dors, dors, éclatante beauté,
En rêvant dans les joies de la nuit.
Dors, dors ; dans ton sommeil
De petits chagrins se tiennent et pleurent.

Doux enfant, sur ton visage
Je peux découvrir de doux désirs,
Joies secrètes et secrets sourires,
Gentilles enfantines petites ruses.

Pendant que je touche tes membres si doux,
Des sourires comme ceux du matin glissent
Sur ta joue et sur ta poitrine
Là où ton petit coeur se repose.

Oh, astucieuses ruses qui rampent
Dans ton petit coeur endormi !
Quand ton petit coeur s’éveillera
Alors la lumière terrible naîtra.

***

A CRADLE SONG

Sleep, Sleep! beauty bright
Dreaming o’er the joys of night.
Sleep, Sleep! in thy sleep
Little sorrows sit & weep.

Sweet Babe, in thy face
Soft desires I can trace,
Secret joys & secret smiles,
Little pretty infant wiles.

As thy softest limbs I feel,
Smiles as of the morning steal
O’er thy cheek, & o’er thy breast
Where thy little heart does rest.

O! the cunning wiles that creep
In thy little heart asleep;
When thy little heart does wake
Then the dreadful lightnings break.

(William Blake)

 

Recueil: Chants d’Innocence et d’Expérience
Traduction: Marie-Louise et Philippe Soupault
Editions: Quai Voltaire

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :