Arbrealettres

Poésie

Vis de toutes tes forces (Henri Cazalis)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2017




    
Vis de toutes tes forces, aime, souffre et pleure,
saigne s’il le faut, mais vis et sois grand,
et que pendant un instant,
— oh! que ce soit ton orgueil!
— par la magie du rêve ou la splendeur de tes passions,
le néant de ton âme puisse être, comme le Néant universel,
glorieux, sublime, magnifique et divin !

(Henri Cazalis)

 

Recueil: Le livre du Néant
Editions: Alphonse Lemerre

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :