Arbrealettres

Poésie

LE DÉSIR N’A PAS DE LÉGENDE (XIII) (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2017



Illustration: Francis Saint-Géniès
    
LE DÉSIR N’A PAS DE LÉGENDE (XIII)

En plein front, en plein flanc,
j’entends les pas que mon sang fait
pour s’avancer de sommet en sommet
jusqu’à celui dont il me faut dominer ton corps.

Je lui en veux de me tenir enfermé
dans un visage avec lequel je reste si seul
lorsque mes épaules n’ont plus le tien à porter –
et que je te cherche en vain dans les miroirs.

C’est pourtant par lui que je t’ai reconnue dans la rue
dans un moment qui reste comme une source en pleine mémoire.
C’est lui qui me permet à chaque instant
de reconnaître ma vérité dans tes yeux.

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :