Arbrealettres

Poésie

Ce n’est pas dieu qui nous aime, c’est nous qui l’aimons (Pär Lagerkvist)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2017



Ce n’est pas dieu qui nous aime, c’est nous qui l’aimons.
Qui nous tendons vers lui dans le désir d’autre chose,
de quelque chose au-delà de nous,
comme fait l’amour.
Et d’autant plus ardent notre désir qu’il est moins entendu,
plus profond notre désespoir de comprendre que nous
sommes abandonnés.
Que nous ne sommes aimés de personne.
Qu’y a-t-il de profond comme le manque,
comme l’amour sans réponse.

***

Det är inte gud som älskar oss, det är vi som älskar honom.
Som sträcker oss efter honom i längtan efter något annat,
något utöver oss själva,
så som kärleken gör.
Och vår längtan blir hetare ju mindre den besvaras,
vår förtvivlan djupare ju mer vi förstår att vi är övergivna.
Att vi är älskade av ingen.
Vad är djupt som saknad, som obesvarad kärlek.

(Pär Lagerkvist)

2 Réponses vers “Ce n’est pas dieu qui nous aime, c’est nous qui l’aimons (Pär Lagerkvist)”

  1. Mireille Gaglio said

    Mais l’amour génère l’amour… Et l’amour de Dieu est présent en toute chose que nous donne la nature, dans le sourire que nous offre un passant… L’amour n’est pas marchandage… On aime, sans rien attendre et alors, on n’est pas déçu…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :