Arbrealettres

Poésie

A ces mots (Mohammad Iqbal)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2017




    
… A ces mots ma poitrine s’enflamma
Et frémit d’émotion comme la flûte;
Semblable à la musique qui s’échappe de la corde,
J’apprêtai un Paradis pour les oreilles;
Je dévoilai les mystères du Moi
Et révélai ses merveilleux secrets.

(Mohammad Iqbal)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :