Arbrealettres

Poésie

Pour l’oeil qui voit (Mohammad Iqbal)

Posted by arbrealettres sur 8 septembre 2017



Illustration: Anne Marie Zylberman
    
Pour l’oeil qui voit tout vaut la peine d’être vu,
Tout est digne d’être pesé sur la balance du regard.

Dans cette antique glaise j’ai découvert une perle,
Chaque atome a pour moi la fulgurance de l’étoile.

(Mohammad Iqbal)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :