Arbrealettres

Poésie

Anniversaire (Stefan George)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



Viens, ma soeur, – suis-moi -, prends l’amphore de grès,
Allons ensemble – c’est le jour – il t’en souvient
Le rite est entre nous pieusement gardé.
C’est le septième été que là-bas nous apprîmes
Tandis que nous causions en puisant à la source
La mort, le même jour, de nos deux fiancés.
Allons à la fontaine où les deux peupliers
Se dressent dans les champs près de l’épicéa
Nous puiserons de l’eau dans l’amphore de grès.

***

O schwester nimm den krug aus grauem thon,
Begleite mich! denn du vergaßest nicht
Was wir in frommer wiederhohlung pflegten.
Heut sind es sieben sommer daß wir hörten
Als wir am brunnen schöpfend uns besprachen:
Uns starb am selben tag der bräutigam.
Wir wollen an der quelle wo zwei pappeln
Mit einer fichte in den wiesen stehn
Im krug aus grauem thone wasser holen.

(Stefan George)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :