Arbrealettres

Poésie

Archive for 12 septembre 2017

Septembre (quel joli temps) (Sophie Makhno)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
Septembre (quel joli temps)

Jamais la fin d’été n’avait paru si belle.
Les vignes de l’année auront de beaux raisins.
On voit se rassembler, au loin les hirondelles
Mais il faut se quitter. Pourtant, l’on s’aimait bien.

Quel joli temps pour se dire au revoir.
Quel joli soir pour jouer ses vingt ans.
Sur la fumée des cigarettes,
L’amour s’en va, mon cœur s’arrête.
Quel joli temps pour se dire au revoir.
Quel joli soir pour jouer ses vingt ans.

Les fleurs portent déjà les couleurs de Septembre
Et l’on entend, de loin, s’annoncer les bateaux.
Beau temps pour un chagrin que ce temps couleur d’ombre.
Je reste sur le quai, mon amour. A bientôt.

Quel joli temps, mon amour, au revoir.
Quel joli soir pour jouer ces vingt ans.
Sur la fumée des cigarettes,
L’amour nous reviendra peut-être.
Peut-être un soir, au détour d’un printemps.
Ah quel joli temps, le temps de se revoir.

Jamais les fleurs de Mai n’auront paru si belles.
Les vignes de l’année auront de beaux raisins.
Quand tu me reviendras, avec les hirondelles,
Car tu me reviendras, mon amour, à demain…

(Sophie Makhno)

Découvert ici: https://eleonoreb.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Anniversaire (Albert Lozeau)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



Anniversaire

Douze mois qu’elle m’aime et que moi je l’adore !
Douze mois qu’elle verse en mon cœur de l’aurore,
Que je mis dans le creux de sa petite main
Ce que Dieu me donna de bon, de plus humain.
Du soir où je la vis, à chaque retour d’heure
Je l’aimai davantage et la trouvai meilleure.
J’ai vu ce que l’amour prête d’extase aux yeux,
D’éloquence aux instants les plus silencieux,
D’indicibles espoirs et de promesses franches
À la pression tiède et lente des mains blanches…
Et je veux, pour fêter ces jours de longs émois,
Prendre autant de baisers que sont passés de mois.

(Albert Lozeau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bon anniversaire! (Nancy Huston)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



lampes éteintes
bougies allumées:

bon anniversaire!

(Nancy Huston)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 4 Comments »

Anniversaire (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



Anniversaire

« Et j’avais cinquante ans quand cela m’arriva. »

Je ne crois plus au langage des fleurs
Et l’Oiseau bleu pour moi ne chante plus.
Mes yeux se sont fatigués des couleurs
Et me voici las d’appels superflus.

C’est en un mot, la triste cinquantaine.
Mon âge mûr, pour tous fruits tu ne portes
Que vue hésitante et marche incertaine
Et ta frondaison n’a que feuilles mortes !

Mais des amis venus de l’étranger,
— Nul n’est, dit-on, prophète en son pays —
Du moins ont voulu, non encourager,
Consoler un peu ces lustres haïs.

Ils ont grimpé jusques à mon étage
Et des fleurs plein les mains, d’un ton sans leurre,
Souhaité gentiment à mon sot âge
Beaucoup d’autres ans et santé meilleure.

Et comme on buvait à ces vœux du cœur
Le vin d’or qui rit dans le cristal fin,
Il m’a semblé que des bouquets, en chœur,
Sortaient des voix sur un air divin ;

Et comme le pinson de ma fenêtre
Et le canari, son voisin de cage,
Pépiaient gaiement, je crus reconnaître
L’Oiseau bleu qui chantait dans le bocage.

(Paul Verlaine)

Illustration: Remy Disch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Anniversaire (Stefan George)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



Viens, ma soeur, – suis-moi -, prends l’amphore de grès,
Allons ensemble – c’est le jour – il t’en souvient
Le rite est entre nous pieusement gardé.
C’est le septième été que là-bas nous apprîmes
Tandis que nous causions en puisant à la source
La mort, le même jour, de nos deux fiancés.
Allons à la fontaine où les deux peupliers
Se dressent dans les champs près de l’épicéa
Nous puiserons de l’eau dans l’amphore de grès.

***

O schwester nimm den krug aus grauem thon,
Begleite mich! denn du vergaßest nicht
Was wir in frommer wiederhohlung pflegten.
Heut sind es sieben sommer daß wir hörten
Als wir am brunnen schöpfend uns besprachen:
Uns starb am selben tag der bräutigam.
Wir wollen an der quelle wo zwei pappeln
Mit einer fichte in den wiesen stehn
Im krug aus grauem thone wasser holen.

(Stefan George)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Autant la vision s’élargit (Al’Niffari)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



 

Autant la vision s’élargit, autant la phrase se rétrécit.

(Al’Niffari)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La langue dit (Amir Or)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



 

Carl Warner bodyscapes-carl-warner-3

La langue dit :
avant la langue
se place une langue. La langue est trace
traquée de là-bas.
La langue dit : écoute à présent.
Tu prêtes l’oreille : c’était l’écho.

Prends le silence et tâche de le garder.
Prends les mots et tâche de parler ;
au-delà de la langue la langue est plaie
d’où coule et coule l’univers.
La langue dit : il y a. Il n’y a pas. Présence.

Absence. La langue dit : je.
La langue dit : viens on va t’articuler,
te palper, viens dire
que tu as dit.

***

LANGUAGE SAYS

Language says: before Language
there stands a language. Language is tainted traces
from over there.
Language says: Listen, now.
You listen: There has been
an echo.

Take silence and try to be silent.
Take words and try to speak.
Byond language, Language is a wound
from which the world flows and flows.
Language says: Is, Is not, Is,
Is not. Language says: I.
Language says: Let’s speak you,
let’s feel you, come say
you have said.

(Amir Or)

Illustration: Carl Warner

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

D’accord (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



d’accord
les roses de la vie…
mais dans quel vase ?

(Abbas Kiarostami)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Il ne savait ni lire ni écrire (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



Jozef Chelmonski

il ne savait ni lire
ni écrire
mais disait une chose
que je n’avais jamais lue
ni que jamais personne n’avait écrite

(Abbas Kiarostami)

Illustration: Jozef Chelmonski

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le choc des vagues (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2017



le choc des vagues contre les rochers
jusqu’à quand ?

(Abbas Kiarostami)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :