Arbrealettres

Poésie

Archive for 13 septembre 2017

Toute nue (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


galados

Toute nue aux plis de satin bleu,
Elle riait du présent, mon bel esclave

(Paul Eluard)

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 17 Comments »

L’espoir d’une ardeur sans fin (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


Soleil

Moi je préfère me nourrir
De l’espoir d’une ardeur sans fin

(Paul Eluard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

SON DU COR (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



SON DU COR

Ah, douleur
Et que leur
Mémoire
Tord dans ses bras :

Les rumeurs
Où se meurt
L’histoire
Qui nous trompa,

Sont, ma soeur,
De hauteur
Trop noire
Pour nos sabbats ;

La liqueur
Que ton coeur
Veut boire
N’existe pas.

(Paul Eluard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout dire (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



 

Martin Jarrie méduse3copie73

Tout dire

Le tout est de tout dire, et je manque de mots
Et je manque de temps, et je manque d’audace
Je rêve et je dévide au hasard mes images
J’ai mal vécu, et mal appris à parler clair.

Tout dire les roches, la route et les pavés
Les rues et leurs passants les champs et les bergers
Le duvet du printemps la rouille de l’hiver
Le froid et la chaleur composant un seul fruit

Je veux montrer la foule et chaque homme en détail
Avec ce qui l’anime et qui le désespère
Et sous ses saisons d’homme tout ce qui l’éclaire
Son espoir et son sang son histoire et sa peine

Je veux montrer la foule immense divisée
La foule cloisonnée comme un cimetière
Et la foule plus forte que son ombre impure
Ayant rompu ses murs ayant vaincu ses maîtres

La famille des mains, la famille des feuilles
Et l’animal errant sans personnalité
Le fleuve et la rosée fécondants et fertiles
La justice debout le pouvoir bien planté

(Paul Eluard)

Illustration: Martin Jarrie

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans les veines du vent nouveau (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


vent-nouveau1

Le sang coule plus vite
Dans les veines du vent nouveau

(Paul Eluard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 4 Comments »

L’hiver (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


fantine_imgL’hiver,
à cinq heures du matin,
elle se levait et,
à peine vêtue,
allait ramasser du bois mort.
Elle aurait pu mourir de la pitié
qu’elle éprouvait
pour elle-même

(Paul Eluard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

UNE CHANSON (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



UNE CHANSON

Une chanson bonne à mâcher
Dure à la dent et douce au coeur.
Ma soeur, il faut pas te fâcher,
Ma soeur.

Une chanson bonne à mâcher
Quand il fait noir, quand il fait peur,
Comme à la lèvre du vacher,
La fleur.

Une chanson bonne à mâcher
Qui aurait le goût du bonheur,
Mon enfance, et de tes ruchers
L’odeur.

(Paul Eluard)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

BELLE MAIN (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



BELLE MAIN

Ce soleil qui gémit dans mon passé
N’a pas franchi le seuil
De ma main de tes mains campagne
Où renaissaient toujours
L’herbe les fleurs des promenades
Les yeux toutes leurs heures
On s’est promis des paradis et des tempêtes
Notre image a gardé nos songes

Ce soleil qui supporte la jeunesse ancienne
Ne vieillit pas il est intolérable
Il me masque l’azur profond comme un tombeau
Qu’il me faut inventer
Passionnément
Avec des mots.

(Paul Eluard)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JARDIN PERDU (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



JARDIN PERDU

Ce jardin donnait sur la mer
Gorge d’oeillet
Il imitait le bruit de l’eau
On sous-entendait la forêt

Son coeur débitait l’air du large
En massifs calmes
Ses fleurs montaient à pas de feuilles
Vers les racines du jour tendre

Ce jardin donnait sur la terre
Ses caresses pesaient si peu
Que des allées en jaillissaient
D’elles-mêmes à chaque instant

Une gamme de perspectives
S’offrait aux courants de la vue
Et le soleil couleur d’avril
Animait un ciel végétal.

(Paul Eluard)

Illustration: Angélique Poirier

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Voyage du silence (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


 

Voyage du silence
De mes mains à tes yeux

Et dans tes cheveux
Où des filles d’osier
S’adossent au soleil
Remuent les lèvres
Et laissent l’ombre à quatre feuilles
Gagner leur coeur chaud de sommeil.

(Paul Eluard)

Illustration: Marc Chagall

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :