Arbrealettres

Poésie

Au premier mot limpide (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


Nu-de-profil-Malinowsky0

Au premier mot limpide au premier rire de ta chair
La route épaisse disparaît
Tout recommence

La fleur timide la fleur sans air du ciel nocturne
Des mains voilées de maladresse
Des mains d’enfant

Des yeux levés sur ton visage et c’est le jour sur terre
La première jeunesse close
Le seul plaisir

Foyer de terre foyer d’odeurs et de rosée
Sans âge sans raisons sans liens

L’oubli sans ombre.

(Paul Eluard)

3 Réponses to “Au premier mot limpide (Paul Eluard)”

  1. Jean-Baptiste Besnard said

    De la part d’Eluard, poème d’une grande simplicité mais très évocateur.

    • arbrealettres said

      Eluard, Char … j’ai eu un peu de mal mais oui grands poètes et grands poèmes même dans l’apparente simplicité

  2. BOUE SERGE said

    Pour moi il faut songer à Max Ernst et à sa toile qui emprunte à l’incipit de ce poème (ou l’inverse ?)
    En référence à Gala… et au ménage à trois !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :