Arbrealettres

Poésie

Le poète (René Char)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



amants

Le poète est la genèse d’un être qui projette
et d’un être qui retient.
A l’amant il emprunte le vide,
à la bien-aimée, la lumière.
Ce couple formel,
cette double sentinelle
lui donne pathétiquement
sa voix.

(René Char)

Illustration: Auguste Rodin

 

5 Réponses to “Le poète (René Char)”

  1. lara said

    Magicien de l’insécurité, le poète n’a que des satisfactions adoptives. Cendre toujours inachevée.
    Homme de la pluie et enfant du beau temps, vos mains de défaite et de progrès me sont également nécessaires.
    De ta fenêtre ardente, reconnais dans les traits de ce bûcher subtil le poète, tombereau de roseaux qui brûlent et que l’inespéré escorte.
    Je suis le poète, meneur de puits tari que tes lointains, ô mon amour, approvisionnent.
    Le poète ne s’irrite pas de l’extinction hideuse de la mort, mais confiant en son toucher particulier transforme toute chose en laines prolongées.
    Le poète en traduisant l’intention en acte inspiré, en convertissant un cycle de fatigues en fret de résurrection, fait entrer l’oasis du froid par tous les pores de la vitre de l’accablement et crée le prisme, hydre de l’effort, du merveilleux, de la rigueur et du déluge, ayant tes lèvres pour sagesse et mon sang pour retable.
    Traverser avec le poème la pastorale des déserts, le don de soi aux furies, le feu moisissant des larmes. Courir sur les talons, le prier, l’injurier. L’identifier comme étant l’expression de son génie ou encore l’ovaire écrasé de son appauvrissement. Par une nuit, faire irruption à sa suite, enfin, dans les noces de la grenade cosmique.
    Le poète est la genèse d’un être qui projette et d’un être qui retient. A l’amant il emprunte le vide, à la bien-aimée, la lumière. Ce couple formel, cette double sentinelle lui donnent pathétiquement sa voix.
    A chaque effondrement des preuves le poète répond par une salve d’avenir.
    L’évasion dans son semblable, avec d’immenses perspectives de poésie, sera peut-être un jour possible.
    ( René Char .dans  » Partage Formel ».)
    René Char grand maitre de la metaphore

    • arbrealettres said

      Merci pour ce complément ((((-: oui grand maître de la métaphore ce René!

      Christian 🙂

      ________________________________

    • arbrealettres said

      et SURTOUT merci pour cette rectification: il s’agit bien de René Char pas de Paul Eluard il faudrait que je retourne me coucher moi!!

      Christian 🙂

      ________________________________ De : zéphyr À : comment+rzfoz_9998n4s3w3e@comment.wordpress.com; herculine5-alpha@yahoo.fr Envoyé le : Ven 23 Octobre 2009, 6 h 03 min 16 s Objet : Re : [Arbrealettres] Commentaire : « Le poète (Paul Eluard) »

      Merci pour ce complément ((((-: oui grand maître de la métaphore ce René!

      Christian 🙂

      ________________________________

  2. lara said

    Oups j’ai oublié les guillemets …

  3. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Répondre à lara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :