Arbrealettres

Poésie

L’espoir d’une ardeur sans fin (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017


Soleil

Moi je préfère me nourrir
De l’espoir d’une ardeur sans fin

(Paul Eluard)

Publicités

2 Réponses to “L’espoir d’une ardeur sans fin (Paul Eluard)”

  1. yayamarieke said

    Tout à fait d’accord, plutôt que de se bruler les doigts comme le bonhomme en haut : -)).

  2. Lara said

    « Mes sœurs prennent dans leurs toiles
    Les cris et les plaintes des chiens
    Moi je préfère me nourrir
    De l’espoir d’une ardeur sans fin
    Oranger noir armure blonde
    Grisante abeille rire en course
    Rire invisiblement masqué
    Écorce d’aube aile étourdie
    Nichée de feuilles débauchées
    Jeune poison liane montagne
    Sueur de nage fumée froide
    Pas de géant danse battante
    Front éternel paume parfaite
    Puits en plein air essieu de vent
    Monument vague flamant fou
    Jeu sans perdant santé sans trous
    Torche brûlant dans l’eau tour mixte
    Martyr radieux aux angles vifs
    Œil clair à travers honte et brume
    Première neige réjouissante
    Mérite de la solitude
    Exil aux sources de la force. »

    Na !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :