Arbrealettres

Poésie

Archive for 14 septembre 2017

On n’emporte rien avec soi (Marilyse Leroux)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017



On n’emporte rien avec soi
qu’une image en viatique

Un iris de Van Gogh
bleu sur bleu
au pied de la montagne

On suit la découpe d’un jardin
sous un porche

A travers la fenêtre haut perchée
passe encore l’éclair d’un visage

On prend par les yeux
tout ce qui fut son regard
et par le corps
la douleur d’un amour
trop grand pour cette vie

Hier est si proche
qu’il nous attrape la main

On s’étonne d’un outil oublié
d’un escargot baignant
dans une rigole
sûr de presser contre soi
tout le poids du présent.

(Marilyse Leroux)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration: Vincent Van Gogh

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES VIEUX (Anne Hébert)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017



LES VIEUX

Parmi les troncs griffus des citronniers
Sous les feuillages chantants
Piqués de fruits d’or
Ils promènent leurs os cassants
D’un air faussement distrait.

Insectes et fleurs interchangeables
Ils se reconnaissent de loin
Se flairent à distance
Captent un pollen dans l’air
Un amour en perdition qui s’évapore.

Ils se saluent profondément
Se font des tas de petites manières polies
Parlent du beau temps et de la pluie

Insomnies douleurs et courants d’air
Sont évoqués avec déférence

Intarissables comme si le temps leur appartenait encore
Il semblent ignorer qu’ils sont morts
Depuis pas mal d’années.

(Anne Hébert)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ENTRE LES LIGNES (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017



 

ENTRE LES LIGNES

Oreiller de pierre, les chemins
de l’éloignement. Et, écrite dans ta paume,
la route.

Chez soi, alors, n’est pas chez soi
mais la distance entre
béni
et maudit. Et quiconque se met
dans la peau
de son frère, saura
quelle douleur c’est
d’atteindre la septième année
au-delà de la septième année
de la septième année.

Et de couper ses enfants en deux.

Et de lutter dans les ténèbres
contre un ange.

(Paul Auster)

Illustration: Maurice Denis

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

LE PASSÉ INDÉFINI (André de Richaud)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017


 


 

LE PASSÉ INDÉFINI

Colonnes éparses pierres maudites épaves lavées
regardez-moi sanglant revenir à mon trou
La tombe ? Avenir bégayant… Tais-toi !
C’est à moi de parler encore
Les feux du matin
Les palmes balancées du soir
Tout ça donné pour un caillou
perdu dans les sables du couchant

Les neiges ont fondu
Les oiseaux se dispersent
Les yeux de ma douleur s’ouvrent au fond des bois
Toi, seule statue à la bouche scellée
Toi, seule gardes l’horrible secret…

Heureusement qu’il y a une voix verte qui fleurit toujours
au fond de la campagne.
Fais doucement ta ronde
l’oiseau rit dans le vent
Et le ciel et le monde
se parlent bien souvent… »

(André de Richaud)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fusains, cercles et courbes (Francis Tessa)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017



Fusains, cercles et courbes.
Chevaux captent l’espace, projettent cerceaux, volutes;
hanches et cuisses.
Toute ressemblance serait douleur

(Francis Tessa)

Découvert ici chez Lecture/Ecriture

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE PLAISIR DE LA FAUSSETÉ (Raymond Federman)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017



LE PLAISIR DE LA FAUSSETÉ

chaque être humain
est une erreur chancelante
coincée entre des cris désespérés
et le silence

chaque être humain
est le champ de bataille
d’une manifestation permanente
contre la prison de son propre corps

la tête est une usine délabrée
dans laquelle des cohortes de rats
ne rêvent qu’à s’échapper

l’impression d’exister
n’est que l’émergence éphémère
d’un flocon de neige

ayant perdu le goût de l’authenticité
nous nous ruons constamment
vers la fausseté

mais nous ne pouvons
même plus te connaître
le faux de l’imitation du faux

chaque être humain
est une photocopie
de la convulsive maladie d’être

***

THE DELIGHT OF FALSENESS

every human being is
a staggering error
squeezed between
desperate cries and silence

every human being is
the battlefield
of a permanent protest
against the prison of being

every human being is
a photocopy
of the convulsive
sickness of being

so say certain human beings
do not believe them
it’s not that bad

(Raymond Federman)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

D’un seul tenant (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017



Illustration: John William Waterhouse
    
D’un seul tenant comme le ciel
la source n’a d’yeux que pour l’homme
qui se penche sur elle
pour le plus pur des baisers

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

La source (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    
La source se nourrit d’un peu de roche
et de semences perdues par le vent
Elle brille à peine dans le jour
qui reste à mi-chemin de sa profondeur

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un lierre (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017




    
Un lierre va d’arbre en arbre
sans craindre le froid de l’hiver
Il connaît tous les coins de ciel
où le printemps se prépare

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La vitre (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2017




    
La vitre est simplement posée contre l’été
les chemins dorment, enroulés dans l’herbe
chaque tache est transparente de clarté
Il fait beau très loin derrière les regards

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :