Arbrealettres

Poésie

Au midi des contradictions (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2017




Au midi des contradictions

Il n’y a pas de vague plus fatale que la mer ;
pas d’arbre plus illustre que la forêt.

Ni du limon, ni de l’étoile ;
nous tenons de l’un et l’autre à la fois.
Les contraires embroussaillent nos chemins ;
notre avance se réalise à la lente cadence du choix.

Le souffle court, nous ne marchons que par étapes ;
le regard impatient, nous ne savons pas séjourner.
Avancer, reprendre joie, défier l’obstacle,
peut-être le vaincre, puis aller de nouveau : tels sont nos possibles.
Aimons les rayons d’un soleil menacé ;
qu’il nous soit cher l’étang qui retient sa part de ciel.

Incertains de nos sources, qu’aurons-nous à livrer à la nuit ?
Peut-être ces lueurs qui dénoncèrent l’opaque, peut-être
la trace bleue d’un bonheur qui fuit.

«L’amour est toute la vie », Il est vain de prétendre
qu’il y a d’autres équilibres.
Le dénué d’amour trace partout des cercles dont le centre n’est pas.

Ceux qui s’aiment dénouent, en leur saison privilégiée,
toutes les amarres.
Étrange et doux espace.
S’entremêlant, les fleuves chantent déjà la mer.

Le coeur se rit de l’absurde.
Sa vérité est au midi des contradictions.

Regarder, écouter, c’est un peu la même chose :
une attention passionnée à la transparence de l’ami.

(Andrée Chedid)


Illustration: Sylvie Lohmann   » Pensées Contradictoires »

 

4 Réponses to “Au midi des contradictions (Andrée Chedid)”

  1. Bonjour,
    Je suis très honorée que l’une de mes toiles ait été chosie pour
    illustrer ce très beau poème d’Andrée Chédid.
    Cependant, j’aurais trouvé plus cool d’en être informée.
    Et puis lorsqu’on utilise la création d’un artiste, au moins on
    ne la tronque pas de son titre, à savoir ici : « Pensées
    contradictoires »
    Bonne journée !
    Sylvie LOHMANN – artiste peintre (www.sylvie-lohmann.com)

    • arbrealettres said

      Bonjour,
      Désolé pour la « non-information » , ce n’est pas de la mauvaise volonté, simplement un manque de temps, il y a ici plus de 11000 poèmes
      et malheureusement pas assez doué pour avoir avoir des photos qui illustreraient chacun d’eux.
      J’essaie toujours de mettre un lien vers le site de l’auteur et en général les artistes sont plutôt heureux de ce « mariage »
      Mais si vous souhaitez que je l’enlève votre oeuvre, pas de soucis bien-sûr
      Pour la troncature??, Je ne vois pas! Si vous passez votre curseur sur votre peinture apparaît bien « pensées contradictoires »
      Merci de me redire ce qui cloche …
      Bonne journée
      Cordialement
      Ch

  2. Lara said

    «L’amour est toute la vie », Il est vain de prétendre
    qu’il y a d’autres équilibres.
    Le dénué d’amour trace partout des cercles dont le centre n’est pas… »

    Ces vers parlent aussi du partage à mon sens 🙂

    Andrée Chédid nous interpelle encore et toujours

    • arbrealettres said

      Oui! C’est beau des poèmes qui nous interpellent … plus que ceux qui nous susurrent des mots bisounours 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :