Arbrealettres

Poésie

Archive for 19 septembre 2017

Tu ne fermeras pas le livre (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




    
Tu ne fermeras pas le livre
un grondement de conque
au creux des paumes

(Pierre Dhainaut)

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Comment se nomme la force (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




    
Comment se nomme
la force qui change
un cri en buée
la buée en lumière ?

farouche, prodigue,
on s’apprête à la suivre :

on ne craint pas d’obstacle,
il n’y a plus de cibles.

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Renonce à l’idée (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




    
Renonce à l’idée d’aller jusqu’au bout,
d’achever,

tu mèneras le poème là où il te mène.

Il est ton enfant,
tu es le sien plus encore.

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu ne cesseras pas (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    

Tu ne cesseras pas
de t’étourdir, d’être lucide :

poursuivre à ce rythme,
entrer à son gré
dans le passage inapaisable,

l’éphémère en s’y ressourçant
te ressource avec lui.

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est le souffle (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017



Illustration
    
c’est le souffle qui donne
confiance
ou forme

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

N’espérer de secours (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




    
N’espérer de secours
que de la gorge,
apprendre à faire corps avec l’air
sans réserve
en ne respirant qu’à son rythme
au centre,
au loin…

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce n’est pas pour nous (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




    
Ce n’est pas pour nous que nous regardons
mais pour tous ceux dont les chambres sont closes
et les paupières.

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le souffle (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




    
Le souffle est aussi impérieux sous les portes
sur les caps, tu l’écouteras davantage
amener de très loin la vague immense qui déferle,
les embruns qui se brisent, et tu écouteras de même
ce qui semble un murmure entre tes lèvres
tu y auras conscience à la fois d’être unique
et de n’appartenir qu’au monde.

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Infirmes, nos gestes (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




   
Infirmes, nos gestes,
ils se détachent
les uns des autres,
accumulent
les saccades, plus
acérées, urgentes,
mais ce qui les attire,
qu’ils réussissent
à ne pas le cerner, ils s’aèrent,
ils se suivent,
laissant à vif ces lèvres
que rien ne fermera
d’une blessure : à nous
maintenant de répondre,
d’accomplir leur rôle,
sans prudence
ils ont rendu l’espoir

(Pierre Dhainaut)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme en forêt (Pierre Dhainaut)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos
    

Comme en forêt le long des routes, nous allons
d’arbre en arbre, nous avons l’âge des rameaux
où se plaisent les fruits, le givre,
qui ne s’alarment pas de ce qu’ils durent,
l’humus et l’air, ensemble ils les célèbrent,
à l’ombre, l’accueil nous enracine

(Pierre Dhainaut)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :