Arbrealettres

Poésie

FACE A L’ENJEU (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 20 septembre 2017



 

FACE A L’ENJEU

J’ai défait la solitude.
Il n’y a pas de chevet où je ne puisse m’asseoir,
Reconnaître en chacun le gisant superbe
Qui outrepasse les tombes et confond nos mémoires.

Les ténèbres de l’autre sont nos propres ténèbres,
C’est notre oeil qui rompt la durée.

Nous créons des sentences,
Nous nous livrons aux pièges,
Quand l’épreuve est d’entendre :
Car tout nous est dicté.

(Andrée Chedid)

Illustration

 

2 Réponses vers “FACE A L’ENJEU (Andrée Chedid)”

  1. Lara said

    Magnifiques gisants ( ta photo perso?)
    Quel humanisme dans ces quelques lignes!

    • arbrealettres said

      non non j’ai mis le propriétaire dans le lien Illustration 😉
      « Les ténèbres de l’autre sont nos propres ténèbres » … est … éclairant…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :