Arbrealettres

Poésie

Oui, j’ai mis fin aux terreurs que la vue de la mort cause aux mortels (Eschyle)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2017




Le Coryphée – Peut-être as-tu poussé le zèle plus loin encore ?
Prométhée – Oui, j’ai mis fin aux terreurs que la vue de la mort cause aux mortels.
Le Coryphée – Quel remède as-tu trouvé à ce mal ?
Prométhée – J’ai installé en eux d’aveugles espérances.

(Eschyle)

Illustration: Serge Uleski

 

2 Réponses vers “Oui, j’ai mis fin aux terreurs que la vue de la mort cause aux mortels (Eschyle)”

  1. Mireille Gaglio said

    Tant que dure l’espérance, la vie et ses terreurs sont plus faciles à porter…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :