Arbrealettres

Poésie

Dans la tiédeur des noyers (Francis Tessa)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2017



Dans la tiédeur des noyers tout est clos par le midi d’été.
Battent seulement les poitrines, touches dispersées en silence

(Francis Tessa)

Illustration: Vladimir Kush

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :