Arbrealettres

Poésie

Le jour s’esclaffe (Gemma Tremblay)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2017



Le jour s’esclaffe

Tu n’as pas compris l’amour
dans mes affluences imagées
l’humble mot serti en mes sortilèges poétiques
tu n’y voyais que désir d’éblouissement
que poudre aux yeux de mirages
tu voyais l’artifice quand je parlais
par l’image

(Gemma Tremblay)

Illustration: Adam Miller

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :