Arbrealettres

Poésie

Une fourmi à ma chaussure (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2017



Une fourmi à ma chaussure
Là plantée ni bronchante ni pesante ni rien
toujours courir
je quitte la pompe et je la souffle
elle m’aurait chatouillé les pieds
peut-être fait rire toute seule
ni au cinéma ni au cirque, ni au café-concert ni aux courses cyclistes.

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Publicités

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :