Arbrealettres

Poésie

HOTEL DE LA POESIE (Jean Malrieu)

Posted by arbrealettres sur 29 septembre 2017



ombre

HOTEL DE LA POESIE

Une femme vit dans la chambre voisine, je ne la connais pas.
Elle va, elle vient, je sais ses soucis. Je l’entends rire.
J’ai glissé sous sa porte des lettres qui ne l’atteignent pas.
Elle est indifférente, elle est ma compagne.

Une et multiple, elle a tous les noms,
répond à tous, n’obéit à aucun.
Elle a l’indulgence et la pitié des pauvres.

Parfois, elle me tutoie en rêve.
Car c’est en rêve que j’habite près d’elle.
Dans la réalité, elle est beaucoup plus proche.
Elle est mon ombre qui a froid.

(Jean Malrieu)

 

 

Une Réponse to “HOTEL DE LA POESIE (Jean Malrieu)”

  1. A reblogué ceci sur musnadjia423wordpress.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :