Arbrealettres

Poésie

Qui avait dit (Ebba Lindqvist)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2017



Illustration: Bryson Burroughs
    
Qui avait dit que je voulais te suivre, Orphée ?
Pourquoi étais-tu si sûr de me chercher ici ?
De me forcer pas à pas en arrière ?

[…]

Je choisis de vivre dans l’Hadès.
Ce ne fut pas le serpent qui me choisit.
Ce fut moi qui choisis le serpent.

Je le vis dans la prairie entre les fleurs.
Je désirai le venin.
D’abord ici, au pays des ténèbres,
j’ai la force de vivre.

(Ebba Lindqvist)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :