Arbrealettres

Poésie

L’HEURE CREUSE (Carole Zalberg)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2017



Illustration: Francine Van Hove
    
L’HEURE CREUSE

C’est le matin

Café lové
au fond des mains
j’avale le silence,
étreins
le jour délavé
ses danses,
écoute loin
réveil des pavés

La maison, un désert
encore dérangé
des rires d’hier,
pleine de nuit
attend que je la prépare
aux heures de lumière
le retour en fanfare
des petites vies

Je goûte
à cette paix
de cristal cher
puis je le vivrai
mon temps sur terre
qui s’ajoute

(Carole Zalberg)

 

Recueil: Revue Vagabondages
Editions: Cherche Midi

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :