Arbrealettres

Poésie

Ce qui manque sans cesse aux mortels (Guy Goffette)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2017




Ce qui manque sans cesse aux mortels,
Ce trou dans l’air entre les choses
Où le regard s’échappe, s’assombrit ou
S’attriste, voici qu’il prend soudain
La mesure de notre soif en entendant
Prononcer à voix basse le mot
Jardin, et tout s’éclaire désormais
Comme si la fontaine en nous muette
Depuis tant d’années avait retrouvé
Sa source et voulait ronde et paisible
Sur nos joues.

(Guy Goffette)

Illustration: Evgeni Gordiets

 

6 Réponses vers “Ce qui manque sans cesse aux mortels (Guy Goffette)”

  1. Lara said

    Jardin
    Evocation d’un Eden personnel peut-être?

  2. arbrealettres said

    Oh, certainement! J’aime bien aussi les peintures d’Evgeni toujours empreinte d’une grande Paix et d’une belle Nature colorée 🙂

  3. […] Ce qui manque sans cesse aux mortels, Ce trou dans l'air entre les choses Où le regard s'échappe, s'assombrit ou S'attriste, voici qu'il prend soudain La mesure de notre soif en entendant Prononcer à voix basse le mot …  […]

  4. […] Ce qui manque sans cesse aux mortels, Ce trou dans l'air entre les choses Où le regard s'échappe, s'assombrit ou S'attriste, voici qu'il prend soudain La mesure de notre soif en entendant Prononcer à voix basse le mot …  […]

  5. Lara said

    Bien lu et approfondi Goffette depuis ..Magnifique !

  6. arbrealettres said

    « JARDIN »!! 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :