Arbrealettres

Poésie

Archive for 28 octobre 2017

Une fourmi à ma chaussure (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



Une fourmi à ma chaussure je la regarde comme elle danse sur le lacet sans avoir peur.
Elle sera tombée d’herbes folles ou de mon bouquet de coucous qui lourdit mesure que j’avance.
Je quitte la pompe et je la souffle elle a une si petite vie noire.
Elle m’aurait chatouillé les pieds peut-être fait rire toute seule sur la route du cimetière comme si c’était moi comme si c’était elle.

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’île (Tilemachos Chytiris)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



L’île
Attend sa barque
Le jardin sa lune
Et moi
J’éparpille un corps
Pour rassembler une âme

(Tilemachos Chytiris)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jusqu’au bout du vent (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



jusqu’au bout du vent
on est au large
peu importe le lieu dans la langue
l’endroit précis d’une terre
on reconnaît

il n’y a pas d’ailleurs
sans savoir on avance
vers ce qui serait au-delà
de l’étroit
ou du ciel
on avance
et les mots familiers comme des bêtes
sans bruit tracent la route
et vont vite

(Antoine Emaz)

Illustration: Jean-Georges Cornélius

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les flammes ont dansé entre tes paumes pleines (Armand Lanoux)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



Les flammes ont dansé entre tes paumes pleines
et tes pieds plongent dans le sol fille-forêt
fille de mai fille ruisseau fille des chênes.
Comme un chêne feuillu qui s’enracinerait
tu as poussé profond tes frêles radicelles
dans les marnes les grès les sables étrangers
des herbiers à barons où tu fus guide celle
qui menait par la main les beaux archers rangés.
Les voix qui te parlaient dans le soleil couchant
n’ont pas enfiévré une fillette docile.
Le poids lisse des oeufs la découpe des champs
le bestiaire du ciel dans le bleu semé d’îles
la moiteur du marais l’oisellerie des bois
le cri cuivré des coqs au matin et la peine
de la mère et des soeurs les charrues les charrois
les porches les troupeaux les socs les fers la plaine
promettaient à ta chair son destin coutumier.
Le départ allumait pourtant ses mèches blondes.
Le dur secret des voix retomba délivré
et la nuit en montant calma le chant du monde.

(Armand Lanoux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce soir non plus (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



 

Ce soir non plus, ce n’est pas la pleine lune.
Il en manque un morceau.
Un baiser de toi.

(Yannis Ritsos)

Illustration: Alfons Mucha

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Donne-moi ton corps mouillé (Mackenzy Orcel)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



Donne-moi
ton corps mouillé
que je m’évade
écris le pays rêvé
en dérive lumineuse
en milliers de voiliers
à la mer

(Mackenzy Orcel)

Illustration: William Bouguereau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’averse (Francis Carco)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



 

L’averse

Un arbre tremble sous le vent.
Les volets claquent.
Comme il a plu, l’eau fait des flaques.

Des feuilles volent sous le vent
Qui les disperse
Et, brusquement, il pleut à verse.

(Francis Carco)

Illustration: Georges Briot

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

MARINE (Marie-Christine Guidon)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



 

Georges Lemmen  TheBeachArHiest+1891  is [1280x768]

MARINE

J’entends le chant du monde
Qui bruine sur la lande
Et la langueur humide
Pénétrant les genêts

Je suis un souffle d’air
Qui frise l’océan
Je frôle l’horizon
Pareille au goéland
Grisée par les embruns
Mousseux et odorants
Entre les flots salins
J’ai le coeur cormoran

J’entends le chant du monde
Au creux des vagues brunes
Et le souffle rageur
Du vent dans les bruyères

(Marie-Christine Guidon)

Illustration: Georges Lemmen

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pas le temps de s’arrêter pour réfléchir (Malcom Lowry)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



Pas le temps de s’arrêter pour réfléchir

Ton seul espoir : le prochain verre
Va te promener, si tu veux
Pas un moment pour réfléchir
Ton seul espoir : le prochain verre
Rien ne sert de tergiverser
Et bavarder est encore pire.
Ton seul espoir : le prochain verre.
Va te promener (si tu veux).

(Malcom Lowry)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Nous ne saurons jamais qui nous sommes (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



nous ne saurons jamais qui nous sommes
qui nous aurons été c’est ainsi
nous portons d’étranges lunettes
qui ne peuvent même pas nous aider
à voir venir la mort à reconnaître
l’amour lorsqu’il passe à portée
de nos mains la beauté que menace
tant de regards éteints nous marchons
un peu de travers comme les vieux chiens
qui se retournent parce qu’ils se croient
poursuivis alors que le danger vient
inexorablement d’en face

(Jean-Claude Pirotte)


Illustration: Gilbert Garcin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :