Arbrealettres

Poésie

ll rayonnait (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 31 octobre 2017



 


    
ll rayonnait hors de l’espace, — dans le Temps.

On ne pouvait le voir qu’en fermant les paupières.

On y entrait par un dédale de souvenirs.

On en sortait béants sur l’abîme futur…

C’était cet astre fou ce monstre irradiant,
ce puits sempiternel d’horreur et de chaleur
qui hurle dans le ciel au milieu de sa meute,
cet énorme et cruel démon, — dont le souci
est la croissance des jacinthes.

(Jean Tardieu)

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :