Arbrealettres

Poésie

Archive for 9 novembre 2017

Ici (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



Ici les femmes
se peignent nues
avec des longues tresses d’ombre
sur les murs de lin.

(Luis Mizón)


Illustration: Paul Gauguin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Très-très-vieux-sage-chinois (Thierry Cazals)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017


chinois-anim-1bkm5

Une rigole de lait
sur ton menton

et te voilà
clown désopilant
général de l’armée des giboulées

ou même
quand le lait suit
le cours parfait du hasard

très-très-vieux-sage-chinois

(Thierry Cazals)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

La lettre (Robert Momeux)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



La lettre

Je vous dis adieu.
Je dois partir à présent,
il se fait tard, adieu.
Croyez que j’aurais aimé demeurer près de vous plus longtemps :
l’air est si doux.
… Mais je ne puis attendre encore.

Il me restait sans doute bien des choses à faire,
et beaucoup à vous dire.
il aurait été si agréable de voir cette eau couler sans but,
et d’entendre ce vent dans les arbres.
Également, j’aurais beaucoup aimé vous rencontrer plus tôt.
Mais cela était dans l’ordre des choses, sans doute.
Adieu ! Je pense que pour moi
il en sera comme pour tous les autres qui vinrent avant moi,
comme pour ces nuages qui passent.
Qu’est-ce qui les presse, ainsi,
qu’un rien de vent les effiloche et les dissout ?

… il vous reste ce ciel, et ces montagnes.
Après tout, il vous sera facile d’attendre : le temps passe si vite.
Adieu. Il ne m’a pas été donné de durer bien longtemps.
Ainsi de l’herbe qu’on croit éternelle,
en ses multiplications accueillantes et sereines.

Adieu.

(Robert Momeux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Un clair matinal de lune (Olivier Larronde)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



Un clair matinal de lune,
Est à boire par ta bouche
Les mains se sentent des bêtes
A rien prendre sur nos lèvres.
Laissons-les jouer entre elles
Lionnes et saintes-nitouches
Laissons-les nous épouser
Leur toucher ne met qu’une ombre
Sur tes infinies surfaces
Que le baiser en puissance
Fera tourner comme un ciel.

(Olivier Larronde)

Illustration: Alexandre de Riquer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Etale (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



étale
la lumière tremble

(Antoine Emaz)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | 1 Comment »

Légère et frivole (Princesse Shokushi)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



Légère et frivole,
hélas … de cette existence
reste le tourment.
Promesse me fut jadis
donnée – de même la vie

(Princesse Shokushi)

découvert ici chez laboucheaoreilles

Illustration: Audrey Kawasaki

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu m’ouvres grand les bras (Auguste Bonel)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



tu m’ouvres grand les bras
même quand le vent
casse les branches

tu laisses couler mes larmes
entre tes doigts
pour séparer dans ma vie
l’eau de source de l’eau boueuse

tu m’offres ta nudité
contre mon dénuement
quand je suis mégot fumant
tu me glisses dans tes nerfs
je deviens puce lumineuse
communication cosmique

(Auguste Bonel)

Illustration: John Byam Liston Shaw

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Apprendre à voir (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



Apprendre à voir

Les champs de blés mauves et les près rouge sang
Le tronc des arbres bleu le feuillage ocre ou brun
Les agneaux verts les chèvres jaunes et les vaches argentées
Le ruisseau de mercure et la mare de plomb
La ferme en sucre roux l’étable en chocolat
Pourquoi pas pourquoi pas pourquoi pas pourquoi pas

(Raymond Queneau)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

La poésie (Wallace Stevens)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



La poésie est le thème du poème,
C’est d’elle que part le poème,
Vers elle qu’il retourne.

***

Poetry is the subject of the poem,
From this the poem issues and
To this returns.

(Wallace Stevens)


Illustration: Maurice Denis

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 3 Comments »

Un bus de nuit s’en va (Hassam Wachill)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



Un bus de nuit s’en va … ton visage se tend
pour qu’y pénètre un peu d’éblouissement,
Devant la baie à la vitre voilée
se voient d’autres aussi profuses
et dissemblables sources de candeur.

(Hassam Wachill)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :