Arbrealettres

Poésie

Tu m’ouvres grand les bras (Auguste Bonel)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



tu m’ouvres grand les bras
même quand le vent
casse les branches

tu laisses couler mes larmes
entre tes doigts
pour séparer dans ma vie
l’eau de source de l’eau boueuse

tu m’offres ta nudité
contre mon dénuement
quand je suis mégot fumant
tu me glisses dans tes nerfs
je deviens puce lumineuse
communication cosmique

(Auguste Bonel)

Illustration: John Byam Liston Shaw

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :