Arbrealettres

Poésie

MALGRÉ LES RUINES ET LA MORT (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2017



sophia-de-mello-breyner-andresen-e

MALGRÉ LES RUINES ET LA MORT..

Malgré les ruines et la mort
Où s’acheva toujours chaque illusion,
La force de mes rêves est si forte
Que de tout renaît l’exaltation
Et mes mains jamais ne restent vides.

***

APESAR DAS RUINAS E DA MORTE…

Apesar das ruínas e da morte,
Onde sempre acabou cada ilusão,
A força dos meus sonhos é tão forte,
Que de tudo renasce a exaltação
E nunca as minhas mãos ficam vazias.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

 

2 Réponses to “MALGRÉ LES RUINES ET LA MORT (Sophia de Mello Breyner Andresen)”

  1. Luciole said

    Force de vie magnifique, garder la force de ses rêves.

  2. arbrealettres said

    Restons exaltés et enthousiastes! 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :