Arbrealettres

Poésie

NUIT D’AVRIL (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2017



NUIT D’AVRIL

Aujourd’hui, nuit d’avril, sans lune,
Ma rue
Est une autre rue.

Peut-être parce que sombre entre toutes
Et parce que danse le vent d’est
La nuit d’aujourd’hui habille
Du manteau de l’aventure les choses familières.

Une rue nouvelle détruisit la rue ordinaire.
Comme si elle avait toujours secrété ce parfum
De vent d’est et de printemps,
L’ombre des murs attend
Quelqu’un de reconnaissable.

Et parfois le silence tremble,
Comme si c’était l’heure du passage de celui
Qui aujourd’hui justement ne vient pas.

***

NOITE DE ABRIL

Hoje, noite de Abril, sem lua,
A minha rua
É outra rua.

Talvez por ser mais que nenhuma escura
E bailar o vento leste
A noite de hoje veste
As coisas conheci das de aventura.

Urna rua nova destruiu a rua do costume.
Como se sempre nela houvesse este perfume
De vento leste e primavera,
A sombra dos muros espera
Alguém que ela conhece.

E às vezes, o silêncio estremece
Como se fosse a hora de passar alguém
Que só boje não vem.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

 

4 Réponses to “NUIT D’AVRIL (Sophia de Mello Breyner Andresen)”

  1. Lara said

    Pas impressionnée par le style cahoté de la traduction qui n’est plus guère poétique hélas; sans doute trop près du texte ..

  2. Luciole said

    Un village médiéval mis à mal par les promoteurs immobiliers?

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :