Arbrealettres

Poésie

SEIGNEUR (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2017



SEIGNEUR

Seigneur si je me trompe et si je mens,
Si ce que j’ai nommé votre vérité
N’est qu’un nouveau chemin de vanité,
Si l’immense plénitude que je ressens,
Si l’harmonie qui partout déborde,
Si la sensation de force et de pureté
Sont les mots des autres et mon confort,
Si je me suis trompée dans ma seule certitude,
Envoyez vos anges déchirer
En lambeaux mon être
Et que j’aille abandonnée
Souffrir par les chemins.

***

SENHOR

Senhor se eu me engano e minto,
Se aquilo a que chamei a vossa verdade
É apenas um novo caminho da vaidade,
Se a plenitude imensa que em mim sinto,
Se a harmonia de tudo a transbordar,
Se a sensação de força e de pureza
Sao a literatura alheia e o meu bem-estar,
Se me enganei na minha única certeza,
Mandai os vossos anjos rasgar
Em pedaços o meu ser
E que eu vá abandonada
Pelos caminhos a sofrer.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

Illustration: William Blake

 

3 Réponses vers “SEIGNEUR (Sophia de Mello Breyner Andresen)”

  1. Lara said

    Je l’ai déjà lu et commenté celui-ci Ch ..
    sans doute un doublon?

  2. Lara said

    je me trompe peut-être !

    • arbrealettres said

      Peut-être à cause de l’illustration que je mets (un peu trop) souvent dès qu’on s’adresse à Dieu 😉
      Pas trouvé de doublon a priori…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :