Arbrealettres

Poésie

Clocher du soir (Georges Brassens)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017



Illustration: Vincent Van Gogh
    
Clocher du soir

Dans le grand ciel noir
Plein de désespoir,
Un clocher du soir
Se lamente.
Au fond d’un vieux bourg,
Un coeur triste et lourd
Pleure son amour,
Son amante.

Dans le ciel mouvant,
Avec le grand vent,
Il s’en va rêvant
Par l’automne
Tout droit devant lui.
Morne et plein d’ennui,
Il va dans la nuit
Monotone.

Il rêve au destin
Des mots incertains
Qu’on dit un matin
Sous les branches,
A ces mots troublants
Qu’on dit en tremblant
Au bel ange
D’un dimanche.

Pleure, coeur d’amant ;
Pleure doucement ;
Pleure les serments,
Les étreintes,
Quand dans le ciel noir,
Plein de désespoir,
Un clocher du soir
Tinte et tinte.

(Georges Brassens)

 

Recueil: Les couleurs vagues
Editions: Le Cherche Midi

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :