Arbrealettres

Poésie

Rêves (Georges Brassens)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




    
Rêves

Les nuages blancs,
Les nuages lents,
Qui voguent sans trêve
Dans le ciel bleu, font
Des rêves profonds,
Des rêves.

Les coeurs amoureux,
Les coeurs généreux,
Qui aiment sans trêve
Les grands coeurs brunis,
Vont vers l’infini
Des rêves.

Nuages charmants,
Tendres coeurs aimants
Qui sans trêve rêvent
À des cieux lointains :
Quel est leur destin ?
Ils crèvent.

(Georges Brassens)

 

Recueil: Les couleurs vagues
Editions: Le Cherche Midi

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :