Arbrealettres

Poésie

IL DESCEND DE CHEVAL (Yves Bonnefoy)

Posted by arbrealettres sur 25 novembre 2017



Illustration: Frank Bernard Dicksee 
    
IL DESCEND DE CHEVAL

Il descend de cheval, il lui offre la coupe
De l’adieu. Il lui demande où elle va
Et pourquoi il le faut. Je lis ce poème d’un autre,
Je le réécris, le transforme. « Mon ami,

Le bonheur ne m’a guère souri sur cette terre.
Où vais-je? Je cherche dans ces montagnes
Le silence, la paix du coeur. C’est ma patrie,
Je n’errerai plus jamais loin d’elle.

Mon coeur? Va-t-il paisible vers son heure?
Mais vois, cette terre que nous aimons a refleuri,
C’est le printemps, elle est à nouveau comme neuve,

Les cimes de partout redeviennent bleues.
Vais-je te dire adieu? Non, qu’à jamais,
À jamais bruisse l’eau, refleurisse l’herbe ! »

(Yves Bonnefoy)

 

Recueil: L’heure présente
Editions: Mercure de France

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :