Arbrealettres

Poésie

Non-vision (Octavio Paz)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2017



Non-vision

Heure nulle, citerne
où ma pensée
elle-même se boit.

Un instant immense
j’ai oublié mon nom.
Peu à peu je dénais,
diaphane avènement.

(Octavio Paz)

Illustration: Arthur Hughes

 

2 Réponses to “Non-vision (Octavio Paz)”

  1. un instant immense, j’ai oublié ton nom… et j’ai cru ne plus jamais pouvoir revrivre / axphysié par cette apné de toi, j’ai appelé dieu ou les hommes ou toi, l’ange qui peut me sauver…
    j’ai pas pu m’en empêher 🙂 merci, l’Arbre!

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :