Arbrealettres

Poésie

Le chant du voyageur sur le fleuve (Wang Tch’ang-Ling)

Posted by arbrealettres sur 27 novembre 2017




    
Le chant du voyageur sur le fleuve

La barque solitaire et la lune voilée font face aux bois de platanes.
Le chant de la guitare parle au coeur du voyageur.
Les teintes de la colline varient entre les mille rideaux de pluie.
Une corde se brise… Tout se tait et s’imprègne de larmes.

(Wang Tch’ang-Ling)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :