Arbrealettres

Poésie

Roseaux (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 1 décembre 2017



Roseaux

Si je t’écris, enfant de ma poitrine,
C’est pour te dire amour à perdre haleine.

Pour éclairer la neige ton sourire
Et pour printemps le fruit de tes yeux noirs.

J’entends la nuit des voix qui me caressent
Et je m’éveille en embrassant ton nom.

Pour toi je plane au-dessus de la ville
Et je te vois parmi tous les herbages.

L’encre du jour sur la page nocturne
Trace un poème et tu dors dans mon livre.

Les jours d’été je quitte le poème
Pour mieux entrer dans la grâce des mots.

Désaltéré par l’aube, j’entends vivre
Ton coeur, bijou parmi la nuit des coffres.

Tel un roseau devenu flûte ou flèche,
Je me fais plume et danse dans ton sang,

Et nous mourons de mort surnaturelle.

(Robert Sabatier)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :